Marc ESPOSITO
(16/07/1952 -)

Première n°1 (Nov 76)

Première n°1 (Nov 76)

Première n°1 (Nov 76)

Studio n°1 (Février 87)

Studio n°1 (Février 87)

Studio n°1 (Février 87)

Toute la beauté du monde

Le coeur des hommes

Le coeur des hommes 2

Toute la beauté du monde

Marc ESPOSITO est né à Alger, le 16 juillet 1952.
En 1972, il obtient une licence de Lettres Modernes.
Il a 20 ans quand il pose ses valises à Paris. Il hésite entre l'IDHEC (Institut Des Hautes Etudes Cinématographiques) et le CFJ (Centre de formation des Journalistes). C'est au CFJ qu'il passera deux ans à développer l'art de journalisme.

En 1974, son diplôme en poche, il est engagé au "Provençal". On lui confie la tâche de couvrir les festivals de l'été autour d'Avignon. C'est à cette période qu'il rencontre Jean-Pierre LAVOIGNAT.
En 1975, il effectuera son service militaire à la rédaction de "Cols bleus", l'hebdomadaire de la Marine Nationale.

De retour à la 'vie civile', il est engagé dans le nouveau mensuel de football: Onze (en mai 1976). En novembre 1976, Jean-Pierre FRIMBOIS (le propriétaire de Onze) l'entraine dans la création du magazine Première .
Très vite, Marc ESPOSITO en devient le rédacteur en chef.

Première est pratiquement le seul magazine a avoir connu un véritable succès populaire. Peu critique dans son analyse, cette revue a su redonner à l'acteur une place primordiale. Mais les débuts n'ont pas été évidents. En mars 1979, Première est racheté par le groupe Bayard. Celui ci décide d'en faire un magazine encore plus populaire... avec des photos de charmes, des actrices plus sexy.
Cette orientation ne plait pas à Marc ESPOSITO, qui quitte la rédaction.
Il va devenir, à mi-temps, directeur de collection chez Henri Veyrier.

En Février 1980, les éditions Hachette-Filipacchi rachète le titre. Il propose la place de rédacteur en chef à Marc ESPOSITO. Celui ci accepte, et engage son ami Jean-Pierre LAVOIGNAT, comme adjoint (en janvier 1981).
Première est dans sa période faste. Les ventes passent de 70 000 exemplaires à plus de 400 000.

Les deux compères vont démissionner, en Février 1987, pour créer Studio Magazine.
Ce nouveau magazine est plus "haut de gamme" (plus de photos et sur papier glacé). L'acteur à toujours une place primordiale dans le magazine. Le cinéma contemporain et ses auteurs y sont très largement représentés.

En 1988, il collabore à Canal+ direct.

En mai 1992, il réalise un long-métrage documentaire, "Patrick Dewaere" qui sera présenté pendant le festival de cannes (Hors compétition, mais en sélection officielle). Auparavant, il avait déjà réalisé un court-métrage "L'homme qui pleurait tous les matins" (1989).

Au début des années 93, il craque. Il démissionne de ses fonctions à Studio Magazine pour s'isoler dans les Alpilles. Pendant trois ans, il va écrire le scénario d'un film qu'il veut réaliser: "Toute la beauté du monde". La préparation est longue et les embûches nombreuses. il publiera le roman de ce scénario en novembre 99 et réalisera le tournage entre 2004 et 2005. Finalement le film ne sortira sur les écrans qu'en février 2006.
Entre temps, il réalisera "Coeur des hommes", avec Gérard Darmon, J-Pierre Darroussin et Bernard Campan, en 2002... et la suite "Coeur des hommes 2 ", en 2006.

Il a écrit des articles sur le cinéma dans:

...mais à travaillé aussi pour:

SES ROMANS





SES FILMS





COLLABORATION


Liens concernant la revue

Liens internes

Lire notre entretien avec Marc ESPOSITO (daté du 24/09/2008)

Liens externes

Son site personnel