GIRARD Johan
( 5/03/1978)

Mars 2011 (n°38)

n°35

n°28

n°23

n°16

Spontané et sans détour, Johan Girard s'est un peu dévoilé pour nous.

Et si vous nous parliez de vous. Comment êtes vous arrivé dans le monde de la critique cinématographique ?

Pas d'étude pour cela, juste un amour profond du cinéma, des rencontres, des déplacements annuels à Cannes pour le festival afin de couvrir l'événement.

Comment se passe votre collaboration dans Brazil ?

Brazil est un mensuel. Chaque mois mes collègues et moi nous penchons sur les sorties salle, les sorties dvd et blu-ray, nous interviewons, dans la mesure du possible, les réalisateurs (trices) et acteurs (trices) dont nous admirons le travail. Notre magazine est sans concession, il ne cherche pas à plaire, ni à amadouer le lecteur, il est juste le reflet de ce que nous aimons et de ce que nous n'aimons pas au cinéma.
Nous avons une liberté de ton et de parole quasi infinie. C'est ce qui nous distingue des autres journaux de cinéma, plus formatés et autrement plus consensuels que Brazil. D'une certaine façon nous faisons donc de la résistance.

Vous avez écrit pour d'autres revues ou fanzines de cinéma?

Non, mais je participe régulièrement à l'écriture du magazine musical X-Roads, tenu, comme Brazil, par Christophe Goffette.

Quelles revues (de cinéma) lisez-vous actuellement ? Comment les trouvez-vous ?

Je ne lis quasi aucun magazine de cinéma. J'ai le sentiment, en feuilletant la très grande majorité des pages cinéma des journaux et magazines, qu'on cherche à me vendre des produits. Je ne crois pas à ce que je lis. Je pense que le copinage et les contraintes financières diverses ont un impact direct sur les critiques cinéma. Je constate lorsque je côtoie d'autres critiques cinéma, que leur avis à la sortie des projections diffère parfois de ce qu'ils écrivent ensuite dans leurs articles.

Quels sont vos projets pour cette année?

Aucun projet précis. Juste continuer à voir des films et faire des rencontres intéressantes.

Propos recueillis par JLuc G, en avril 2011
copyright ©2006-2011 / Revues-de-cinema.net