Michel GASQUI

CineScopie n°19



CineScopie n°12



CineScopie n°9



Septembre 2007 (n°07)



juin 2007 (n°06)



Mars 2007 (n°05)



Décembre 2006 (n°04)

Michel Gasqui, le rédacteur en chef de 'Cinescopie' a bien voulu nous parler de son remarquable trimestriel.

Quels étaient vos objectifs à la création de Cinéscopie?

Nos objectifs étaient :
1. Créer une revue régulière qui s'adresse aux cinéphiles, aux collectionneurs et aux cinéastes amateurs. Nous aurions aimé réaliser une sorte de synthèse entre les anciennes revues "Ecran" et "Cinéma pratique".
2. Mettre en avant, faire surgir, les multiples connaissances de nos lecteurs en nous appuyant sur l'amateurisme comme valeur positive, dans le sens que lui donnaient les humanistes du XVIIIème.

Quels sont vos collaborateurs actuels et leur rôle dans votre magazine?

Actuellement, nous sommes une vingtaine de rédacteurs qui écrivent régulièrement dans Cinéscopie mais chacun à son rythme. Nous aimerions plus de réactivité, plus de participations occasionnelles de la part des lecteurs.

Quels sont les autres activités de votre association?

En fonction de nos possiblités financière, nous publierons des ouvrages écrits par nos lecteurs ou rédacteurs. Pour l'instant, nous avons publié, en 2007, en souscription, un livre de Georges D'Acunto sur "Les Trois premiers comiques français de chez Pathé" (Linder, Rigadin et Deed). C'était un petit tirage. Autrement, nous avons en projet la création d'un petit festival de films amateurs dans les formats substandards (super 8, 9,5 et 16 mm), en Seine-Saint-Denis. Pas de compétition mais une sélection rigoureuse des films. Ce sera une expérience. Nous verrons bien...

Quels sont vos objectifs pour l'année 2008?

1. Développer les activités ci-dessus.
2. Dépasser les deux cents adhérents afin d'améliorer la qualité technique de notre revue.

L'édition d'un magazine est une lourde tâche. Comment vous-y prenez-vous pour gérer la publication et vos activités professionnelles?

J'ai la chance de pouvoir lier le cinéma avec une partie de mes activités professionnelles, ce qui arrange un peu les choses. Autrement, pas de mystère, il faut faire des choix et accepter des sacrifices.

Le développement d'Internet est il un frein, un complément, une opportunité markéting, ou la fin des fanzines de cinéma?

C'est à mon avis un complément et une opportunité. Internet est un outil précieux mais c'est quand même, juste un outil. Il ne remplacera jamais les revues, ni les bouquins sauf si le système économique devient tel qu'il devienne impossible de publier quoi que ce soit. Si cela arrive cela signifiera également la disparition de nombreux domaines artistiques.

A combien d'exemplaire sortez-vous Cinescopie?

Nous publions à deux cent cinquante exemplaires. Il nous est arrivé d'effectuer des retirages.

Pour quel numéros avez-vous reçu le plus de plébiscite de vos lecteurs? Combien avez-vous d'abonnés?

Nous recevons régulièrement des compliments (ça fait bien plaisir), depuis le numéro quatre. Comme les sujets sont variés, les numéros plaisent plus aux uns ou aux autres suivant le contenu. Nous avons à ce jour, 182 abonnés. Nous avions presque atteint les deux cents fin 2007. A chaque période de réabonnement, il y a une perte d'abonnés qui est comblée en cours d'année.

Lisez-vous d'autres revues de cinéma et/ou des fanzines consacrés au cinéma?

Plus maintenant sauf Mad Movie, occasionnellement, magazine que je trouve excellent. Nous avons un confrère allemand qui publie une superbe revue consacrée essentiellemnt aux formats substandards (Ciné 8-16) mais notre ignorance de la langue allemande fait qu'on ne peut l'apprécier comme on le voudrait.

Envisagez-vous de créer un site internet?

Nous avons créer un blog Cinéscopie qui est un portail (mais pas une vitrine car le contenu est différent) pour notre revue. Nous disposons également d'un blog sur le cinéma amateur mais je n'ai plus trop le temps de m'en occuper. Nous avons un forum de discussion qui ne marche pas et je viens d'ouvrir un blog consacré à notre projet de festival 8,9,5-16. C'est le début.

Propos recueillis par JLuc G, en avril 2008
copyright ©2006-2010 / Revues-de-cinema.net