JOUVERT Jan
( - )

2008 (n°1)



2008 (n°1)



2008 (n°1)



2008 (n°1)



2008 (n°1)



2008 (n°1)



2008 (n°1)

En pleine préparation de la sortie du numéro 2, Jan JOUVERT a bien voulu nous accorder un entretien.

Comment êtes vous arrivé dans le monde de la critique cinématographique ?

Je ne sais pas s'il faut vraiment parler de " critique ". Mais une enfance dans les salles (mes parents tenaient un cinéma en province) et une consommation boulimique de films m'ont amené à développer quelques activités, amateurs ou professionnelles, autour du cinéma. Que ce soit en radio, par écrit, ou lors d'intervention dans des établissements scolaires, je suis arrivé un peu par hasard, par des rencontres.

En septembre 2008 paraissait le premier numéro de PEEPING TOM. Quelle est l'ambition de ce fanzine ?

L'ambition est d'éveiller la curiosité. De parler de film méconnus, oubliés, mal aimés… D'en parler autrement que le font les magazines spécialisés. De n'être ni soumis à l'actualité, ni trop sérieux…
Et puis, les outils actuels aidant, de faire un fanzine un peu joli, ou l'image et le texte sont aussi importants l'un que l'autre. L'ambition est que le lecteur prenne autant de plaisir à le découvrir qu'on en a à le fabriquer.

J'ai trouvé trace d'un fanzine nommé PEEPING TOM, dans les années 70/80 (5 numéros sous l'impulsion de Michel Heurtault). Pourquoi ce titre, une référence ?

La référence est plutôt au film de Michael Powell " Peeping Tom " (" Le voyeur " en français). D'une part c'est un film qui me fascine. D'autre part, l'idée de Voyeur va bien avec notre approche du cinéma, vu plus comme un plaisir coupable que comme un objet sacré.
J'ai appris l'existence du fanzine de Michel Heurtault pendant la conception du numéro 0. Et j'en ai eu quelques exemplaires entre les mains la semaine dernière. J'adore les fanzines de cinéma. Ceux qui les font sont tous un peu cinglés…

Cette publication est initiée par " Les Voyeurs ". Qu'est-ce que c'est ?

Des cinglés aussi… Les Voyeurs est un collectif qui s'est formé à l'origine pour une émission de radio consacrée au cinéma. Depuis, on a un peu développé des activités parallèles, comme le fanzine, ou le blog : thevoyeurs.wordpress.com

Peux-tu nous présenter tes collaborateurs/rédacteurs ?

Pareil. Tous des passionnés. Christophe Bauer est un enthousiaste capable d'expliquer le monde en parlant des " Chroniques de Riddick ", il est musicien et dessinateur, et c'est un ami précieux. Mais tous sont des amis. Julien Camy est un cinéphile pointu et plein d'idées, un spécialiste de Ken Loach et des Charlots, un esprit sain dans un corps sain. On prépare un bouquin sur David Fincher ensemble. Cédric Cance est un " geek " assumé, avec juste ce qu'il faut de distance et d'humour pour psychanalyser Batman. Encore un passionné passionnant… Mais les colonnes sont ouvertes. On attend d'autres collaborations prestigieuses. Et puis tout ça manque un peu de présence féminine…

Quel thème allez vous aborder en 2009, dans PEEPING TOM ?

Le sommaire du prochain numéro est déjà bouclé. Avec un article sur d'étranges scènes d'amour dans les années 70, un sur trois tragédies musicales des années 80, et d'autres surprises. Mais on a plein d'idées en réserve, des réalisateurs à réévaluer, des films de tarés à évoquer, et quelques images qui font rêver. De quoi alimenter quelques dizaines de numéros…

Propos recueillis par JLuc G, en décembre 2008
copyright ©2006-2009 / Revues-de-cinema.net