GOMIS_Eddy
( - )

Octobre 2008 (n°7)



Eté 2008 (n°6)



Février 2008 (n°5)



? (n°4)



juin 2003 (n°3)



? (n°2)



Sep7ieme Dimension n°01



Sep7ieme Dimension n°0

C'est avec beaucoup d'humour et de lucidité qu'Eddy GOMIS, le rédacteur en chef de SEP7IEME DIMENSION, s'est prêté au jeu des questions/réponses.

Quels étaient vos objectifs à la création de Sep7ieme Dimension, en 2002?

En fait SEP7IEME DIMENSIOn est né d'une frustration, celle de ne plus retrouver dans la presse spécialisée, l'esprit qui l'habitait lors de notre adolescence. J'ai moi-même essayé de contribuer à d'autres fanzines mais rien n'a jamais vraiment abouti. C'est donc avec mon meilleur ami que nous avons décidés de lancer notre propre fanzine. L'objectif était de proposer un vrai regard passionné et original. Le premier numéro, même s'il fait vraiment amateur aujourd'hui, s'est relativement bien vendu mais sa ligne éditoriale était encore trop proche de l'actualité de l'époque. Nous avons réellement trouvé notre rythme de croisière avec le numéro 3.

Quelles étaient les personnes à l'origine de ce fanzine et leur rôle?

Nous sommes deux à l'origine du projet et assurons à la fois la rédaction et la mise en page du magazine. Nous avons intégré une personne supplémentaire à partir du numéro 2, mais celle-ci n'a pas repris l'aventure avec nous et ce pour des différents concernant l'orientation de cette nouvelle formule.

Quelles sont vos collaborateurs actuels et leur rôle dans la nouvelle version de Sep7ieme dimension?

Cette nouvelle version du magazine est encore une fois née sous l'impulsion des deux mêmes membres, à savoir Raphaël Amic et moi-même. Quant au rôle de chacun, il est globalement le même, sauf que nous avons su tirer des leçons de nos erreurs passés. Le temps aidant, nous maîtrisons au mieux les logiciels d'édition, ce qui nous permet de proposer une mise en page pas si éloignée de ce qui se fait dans la presse professionnelle, du moins je l'espère ! On est vraiment fière de cette nouvelle mouture car elle reflète assez bien ce que nous sommes et ce que nous voulons faire partager. Cette nouvelle ligne éditoriale est assez cohérente est n'a qu'un seul but : rendre justice au cinéma de genre.

Quels sont vos objectifs pour l'année 2008?

Le principal objectif pour 2008 est de conquérir une base solide de lecteurs. On ne fait pas SEP7IEME DIMENSION pour nous mais parce que l’on ait convaincu qu’une partie du public est en attente de renouveau, notamment dans la presse spécialisée. Beaucoup de magazines actuelles ont perdu de leur verve, de leur originalité, et s’alignent sur ce qui est vendeur, oubliant par là ces petits films qui sont le vivier du cinéma de genre.

L'édition d'un fanzine est une lourde tâche. Comment vous-y prenez-vous pour gérer la publication et vos activités professionnelles?

Un fanzine ça demande de l’organisation et du temps. Uniquement du temps. Le plus dur je crois, c’est de réussir à concilier vie professionnelle, vie familiale et SEP7IEME DIMENSION. C’est pour cela que le fanzine est trimestriel car on n’arriverait pas à suivre la cadence. Maintenant, selon ce que l’avenir nous réserve, peut-être que d’autres se joindront à nous, et la parution sera alors plus fréquente.

Le développement d'Internet est il un frein, un complément, une opportunité markéting, ou la fin des fanzines de cinéma?

Beaucoup voient dans le développement d’internet, et plus particulièrement la multiplication des webzines et sites web dédiés, la fin des fanzines. Pour ma part je ne crois pas, car ceux qui vont sur ces sites achète aussi la presse spécialisée, ceux sont des mordus de cinéma et leur soif est insatiable. Maintenant le mot fanzine est ambigu pour eux, certains y voient un vivier de liberté et d’originalité, d’autres ne s’y engagent pas car le terme est synonyme d’amateurisme. C’est tout le problème du fanzine, y a du bon comme du mauvais. Maintenant sans internet, nous n’aurions pas retenté l’aventure car ce qui nous avait perdu à l’époque de la première mouture c’est de ne pas avoir communiqué sur le web. Nous étions disponible dans des librairies spécialisées, bien rangés, au fond d’une étagère. Le reste se passe de commentaires. Aujourd’hui, nous revenons avec un site web, certes simpliste mais suffisamment efficace pour proposer aux curieux une vitrine sur le fanzine. De plus la communication est formidable, beaucoup de sites web spécialisés comme DevilDead, Horreur.com nous ont donné un sacré coup de pouce et ont par là booster nos ventes.

A combien d'exemplaire sortez-vous Sep7ieme dimension? Celui pour lequel vous avez reçu le plus de plébiscite de vos lecteurs? Combien avez-vous d'abonnés?

En ce qui concerne notre tirage, nous n’avons pas de chiffre fixe. Nous avons pu négocier avec notre imprimeur un prix qui nous permet d’imprimer à la demande, voir à l’unité. A titre d’exemple, nous avons vendu actuellement 50 exemplaires du numéro 5 « spécial l’invasion vient d’ailleurs ». Cela peut peut-être faire sourire, mais je trouve ça plutôt satisfaisant dans le sens où nous sortons de nulle part. Comme je le dis souvent à mon entourage, SEP7IEME DIMENSION tout le monde s’en fout ! Et ils ont raison, on ne va pas révolutionner le monde de la presse, mais on veut proposer quelque chose de nouveau. Donc il faut être patient. De plus je crois au buzz, et, à l’effet boule de neige. Ces 50 personnes qui ont acheté cet exemplaire, si elles adorent le concept, elles achèteront le prochain, et celui d’après. Elles en parleront autour d’elles, et ces 50 demain seront 100.

Lisez-vous d'autres revues de cinéma et/ou des fanzines consacrés au cinéma?

Plus aujourd’hui, par contre je navigue beaucoup sur le web pour récupérer les news les plus fraîches. Un des sites que j'ai trouve vraiment original et passionnant dernièrement est Every Day is Like Sunday. Erudit, drôle et frais.

Envisagez-vous de créer un site internet?

Comme je l’ai dit précédemment, nous avons un site web qui se veut une vitrine du fanzine. Nous ne voulons pas faire de chroniques sur ce site car c’est le support papier qui nous intéresse, l’objet. Nous sommes des fétichistes ! Maintenant, celui-ci évolue pour chaque numéro et j’espère proposer un forum pour 2009. .

Propos recueillis par JLuc G, en avril 2008
copyright ©2006-2009 / Revues-de-cinema.net