Je possède quelques numéros en double. Je suis prêt à les échanger.
Vous pouvez également me contacter pour compléter ma collection.

PREMIERE
( 1976 - Toujours en cours)

Premiere n°454

Premiere n°428

Premiere n°400

Premiere n°398

Premiere n°300

Premiere n°100

Premiere n°60

Premiere n°40

Premiere n°31

Premier en°12

Premiere n°1

Jean-Pierre FRIMBOIS (ancien rédacteur en chef de Salut les copains et de Pilote) avait d’abord proposé à l’éditeur Georges Dargaud, en 1975, deux nouveaux concepts de magazines, Onze, consacré au football international et Première, avec une nouvelle approche du cinéma.
Le magazine Onze fut lancé en mai 1976, accompagnant l'aventure des Verts de Saint-Etienne. La première société éditrice aura été La Société Nouvelle des Editions de France, dirigées par Jean Dominique NOUAILHAC.

En automne de la même année, parut le premier numéro de Première et Marc ESPOSITO intégra d’entrée l’équipe dont Jean-Pierre FRIMBOIS assurait la direction de la rédaction.
On note aussi la présence de journalistes plus connus dans le domaine sportif comme Robert NATAF ou Gérard LE SCOUR, par ailleurs, cinéphiles avertis. De son côté, Michel DRUCKER assure, chaque mois, une interview avec une personnalité du cinéma.
Jean-Pierre LAVOIGNAT va commencer à collaborer. Philippe dE l’ESTANG et Henri BEHAR vont aussi venir renforcer la rédaction.

Première, sous-titré Le magazine couleur du cinéma, privilégie les acteurs, notamment ceux de la nouvelle génération (interview de Gérard Depardieu dans le deuxième numéro) et ne snobe pas les films pouvant être qualifiés de "grand public", occultés ou dénigrés par les revues plus cinéphiliques comme Positif ou Les Cahiers du cinéma.
Le comédien y est appréhendé à travers ses films et son métier.

Au milieu des années 70, presque aucun magazine 'spécialisé' n'était tout en couleur. Cette originalité imposa un sous-titre Première, le magazine couleur de cinéma. Le titre Première avait été choisi car il appartenait à l'Editeur (qui l'avait déposé, à tout hasard, quelques temps avant. Le n°1 (6F pour 80 pages) fut tiré à 350 000 exemplaires.

Lancé sans réelle campagne publicitaire, Première atteint rapidement une moyenne de 70.000 exemplaires de diffusion.
Miou-Miou et Gérard Depardieu sont en couverture du numéro 6. Au printemps 1977, le groupe Bayard prend le contrôle des Editions de France. La couverture du premier anniversaire de Première, est consacrée aux six acteurs qui seront intensément soutenus par le magazine : Isabelle Huppert, Gérard Depardieu, Miou-Miou, Patrick Dewaere, Isabelle Adjani et Jacques Dutronc.
Au printemps 1978, Marc ESPOSITO est nommé rédacteur en chef adjoint et quelques mois plus tard, rédacteur en chef, en compagnie de Philippe DE L'ESTANG. La direction de la rédaction est toujours assurée Jean-Pierre FRIMBOIS.

Au printemps 1979, Marc ESPOSITO quitte provisoirement Première, pour cause de divergence d’opinion sur la politique rédactionnelle à mener avec le directeur de la publication.
Au début 1980, le groupe Hachette rachète le titre et, sur les conseils de Jean-Pierre FRIMBOIS qui va à partir de ce moment va se consacrer uniquement à Onze, Bernard LOISEAU, le gérant de la nouvelle Société d’édition de Première, rappelle Marc ESPOSITO en tant que rédacteur en chef de Première.
Jean-Pierre LAVOIGNAT vient en renfort (comme rédacteur en chef adjoint) début 1981.
Doté désormais de puissants moyens de promotion, et malgré le fait que Daniel Filipacchi (le patron de la presse de nouvelle entité Hachette, reprise par Jean-Luc Lagardère en décembre 1980) ne croit pas trop en les possibilités du titre, le magazine va pouvoir commencer une réelle ascension, passant, en six ans, de 70 000 exemplaires (fin 80) à 400 000 (début 86), ce pic correspondant à l’apogée de la carrière des acteurs et actrices de la nouvelle génération que Première avait soutenus dès leurs débuts.

En janvier 1985, Marc ESPOSITO et une partie de la rédaction lancent l'hebdomadaire Hebdo Cinéma. Celui ne vivra qu'un trimestre et 10 numéros.

Fin 1986, Marc ESPOSITO et Jean Pierre LAVOIGNAT veulent réorienter le contenu vers plus de qualité (photos, articles...). Le groupe HACHETTE-FILIPACCHI ne veut pas. Ils vont donc créer Studio Magazine, en février 87. Une partie de la rédaction va les suivre dans cette nouvelle aventure.
Michèle HALBERSTADT deviendra la rédactrice en chef de Première (Jean-Claude LOISEAU son adjoint)(n°119).
En novembre 1987 (n°128) Première sort avec une nouvelle maquette.

Des clones de 'Première' furent créés dans une dizaine de pays (Etats-Unis (qui cessera en mars 2007)) par HACHETTE-FILIPACCHI MEDIA.

En septembre 1988, la rédactrice en chef ouvre une série d'édito. Le premier sera consacré à un phénomène inconnu du public: le "La couvourien". sorte de chantage des artistes pour répondre aux entretiens que s'ils obtiennent "la couverture du magazine".

En avril 1997, l'arrivée de Ciné-Live, et son prix très bas (accompagné d'un CD rom) fait fléchir les ventes. Première qui subissait déjà une chute de ces lecteurs (de 187 000 à 127 000), se voit contraint de diminuer son prix de vente (de 3 à 2 euros) , ce qui va provoquer des difficultés de gestion.

Première qui était le magazine 'phare' des années 80-90, voit son étoile s'estomper. Depuis le début du siècle, et en quatre ans, il a perdu 30 000 exemplaires.
En 2006, le magazine fête ses 30 ans (avec un double poster), mais l'humeur n'y est pas.

En 2006, LAGERDERE ACTIVE MEDIA lance le site Première. Ce site pluriculturel, comprend des critiques, des reportages, des vidéos... mais aussi les horaires dans les salles de cinéma. L'ambition affichée de ce nouveau site: 1 million de visiteurs par mois.

Début 2007, le Groupe LAGARDERE, confirme les difficultés de 'Première' (version papier) et réorganise la rédaction. Le magazine devient progressivement un magazine culturel à dominante ciné.

Caractéristiques techniques


Adresse


- FRANCE

1ière parution:

Novembre 1976.

Dernière parution:

Toujours en cours.

Périodicité:

Mensuelle.

Nbre de numéros parus:

454 (décembre 2014)

Format:

21x28,5 depuis le n°1.

Pages:

Une soixantaine à ses début, 140 maintenant.
Des fiches cartonnées (8) étaient livrée avec.

Prix:

5F puis 6F (1977); 7F (1978); 8F (1979); 9F (1980); 10F (1981); 12F (06/1982); 13F (06/1984); 14F (01/1985); 15F (12/1985); 3,50 € (2008); 4,90 (2014)

Tirage:

77 000 (fin 80); 250 000 (Eté 82); 400 000 (84); 440 000 (85-87); 190 000 (2004); 162 000 (2008)
Moyenne de 134 000 exemplaires (période 2011/2012)

Autre:

ISSN:0399-3698

Comité de rédaction



Collaborateurs occasionnels


Seuls les noms suivis d'un astérisque (*)
ont pour l'instant leur fiche à jour

Liens concernant la revue

Liens internes

Les revues généralistes
Lire aussi nos entretiens avec Marc ESPOSITO (daté du 24/09/2008) et avec Jean-Pierre FRIMBOIS (daté du 25/05/2009).

Liens externes

Site officiel de la revue

                                   

    Accès Réservé aux abonnés:       Identifiez-vous:       Abonnez-vous: